jeudi 15 juin 2017

Baccalauréat: début de la philo pour les bacs général et techno

Cliquez pour agrandir

Des centaines de milliers de lycéens planchent depuis 08H00 sur l'épreuve de philosophie, coup d'envoi d'une semaine d'examens pour décrocher le bac et mettre un point final à 15 ans de scolarité avant les études ou le monde du travail.
Devant le lycée Gutenberg de Créteil (Val-de-Marne), peu avant l'ouverture des portes, Amélie est "détendue". "On n'a pas eu de cours de l'année, on n'avait pas de prof", dit-elle, pieds nus dans ses claquettes et en short de sport. Ses révisions? "Un plan trouvé sur internet".
Ils sont 520.000 élèves en terminale générale ou technologique à avoir franchi les portes des 4.400 centres d'examens répartis dans toute la France. Le bonheur, la vérité, la conscience, Sénèque, Rousseau ou Cioran? Quels seront les sujets de philosophie sur lesquels ils devront cogiter? Quatre heures de rédaction avec au choix une dissertation ou un commentaire de texte.
Les candidats peuvent demander à sortir (définitivement) à partir de 09H00, pas avant.
Cette épreuve reste la plus médiatique de cet examen bicentenaire, qu'elle accompagne d'ailleurs depuis la naissance du bac en 1809. La philo se déroulait alors à l'oral. Et en latin...
Cela fait des mois que des commissions de professeurs ont été réunies pour définir des sujets. Environ 80 sujets ont été élaborés pour la philo: ceux qui seront bel et bien donnés aux candidats, différents selon les séries, et les sujets dits "de secours", à sortir en cas de problème sur les intitulés ou textes prévus au départ.
Les élèves des bacs professionnels, soit 28% des candidats, démarrent, eux, leur semaine d'examen par l'épreuve de français, à 09H30.
Les lycéens de Première générale et techno doivent passer jeudi après-midi l'épreuve anticipée de français.
Au total 1,256 million de candidats sont donc convoqués jeudi dans les centres d'examen en France. La plus jeunes des postulantes a 13 ans et habite en Guadeloupe, la plus âgée en a 74.
Depuis 2012, le taux de réussite dépasse les 80%. En 2016, 88,6% des candidats ont empoché le diplôme (après 88,5% en 2015 et 87,9% en 2014). Mais la proportion de bacheliers dans une génération est nettement plus faible: plus d'un jeune sur cinq (21,2%) âgé de 18 ans n'avait pas le bac en 2016.
En 1945, quelque 3% des jeunes décrochaient ce diplôme et moins d'un tiers dans les années 80.
Le taux de bacheliers a fortement grimpé ces dernières décennies - notamment grâce à la création du bac professionnel il y a trente ans -, signe de la massification de l'éducation.
Tous les appareils non autorisés (dont notamment téléphones portables et montres connectées) doivent être éteints et rangés dans le sac, et la fraude est sévèrement punie, avec par exemple l'interdiction de repasser le bac (et donc d'entamer des études supérieures) pendant cinq ans.
Des détecteurs de portables sont installés dans des salles d'examen, selon un mode aléatoire et confidentiel. Pas de handspinner, gadget en vogue censé déstresser, sur la table.
L'édition 2016 avait vu 911 suspicions de fraude dont 485 avaient été confirmées et donc sanctionnées.
Les résultats seront annoncés le 5 juillet pour la métropole. Le rattrapage se déroulera dans la foulée pour ceux dont les notes sont comprises entre 8 et moins de 10.