mardi 16 mai 2017

Macron, les jours d'après...

(Le syndicaliste Vincent Labrousse suivi par d'autres salariés de l'usine GM&S de La Souterraine (Creuse) arrivent à la préfecture à Guéret pour une table ronde sur l'avenir de leur entreprise menacée de délocalisation, le 15 mai 2017)

Mardi 16 mai

- Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou participeront mardi à La Souterraine (Creuse) à une manifestation de soutien aux 279 salariés de l'équipementier automobile GM&S Industry, sur l'avenir duquel syndicats, constructeurs automobiles et élus ont tenu lundi à Guéret une table ronde, sans avancée notable. 

- Tenu par ses promesses de renouvellement et de recomposition politique, Emmanuel Macron dévoile mardi le premier gouvernement de son quinquennat après avoir, fait inédit sous la Ve République pour un président issu de la gauche, choisi de nommer un Premier ministre de droite, le juppéiste Edouard Philippe (LR).

- Le réseau social américain Facebook a été condamné à une amende de 150.000 euros pour "de nombreux manquements" à la loi française protégeant les utilisateurs d'internet, a annoncé mardi la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil).

- Emmanuel Macron, qui a reçu mardi matin la Commission d'évaluation du CIO en vue de l'attribution des JO-2024, sera à Lima le 13 septembre pour l'élection de la ville hôte qui oppose Paris et Los Angeles, a-t-on appris auprès de Paris-2024. Selon le patron de la commission, "la vision des Jeux fera la différence".

- Le Parti socialiste n'investira pas Manuel Valls aux législatives, mais ne mettra pas non plus de candidat face à lui, a affirmé mardi à l'AFP Christophe Borgel, en charge des élections au PS.

- Emmanuel Macron s'est accordé un délai de 24 heures en reportant à mercredi l'annonce du premier gouvernement de son quinquennat, qui devra conjuguer exemplarité, promesses de renouvellement et recomposition politique, après la nomination lundi d'un Premier ministre de droite, Édouard Philippe.

- Le président Emmanuel Macron reçoit ce mardi à 19H00 le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres, premier dirigeant étranger accueilli à l’Élysée par le nouveau président de la République, a annoncé la présidence française dans un communiqué.