mardi 9 mai 2017

Macron, les jours d'après...

François Hollande et son successeur Emmanuel Macron assistent à une cérémonie marquant l'anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie à Paris le 08 mai 2017
POOL/AFP / PHILIPPE WOJAZER

Mardi 09 mai
- Emmanuel Macron poursuit mardi ses consultations pour constituer son premier gouvernement, alors que les grandes manoeuvres se précisent à droite et à gauche pour préparer les législatives.
- L'ancien Premier ministre PS Manuel Valls a annoncé mardi qu'il serait "candidat de la majorité présidentielle" aux élections législatives de juin, souhaitant s'"inscrire" dans le mouvement du président élu Emmanuel Macron.
- Quatre organisations ou associations patronales ont appelé mardi le président élu Emmanuel Macron à lancer une "grande initiative française" dans le domaine de la construction européenne, critiquée au cours de la campagne présidentielle.
- Le Premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis a souligné mardi qu'il était "impossible" à Manuel Valls d'avoir à la fois sa carte d'adhérent au PS et de briguer l'investiture En Marche! aux législatives comme l'ancien Premier ministre l'a annoncé dans la matinée.
- Le maire (LR) de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré mardi qu'il ne s'inscrivait pas dans la logique d'une "obstruction systématique et d'une opposition frontale" contre un gouvernement Macron si jamais Les Républicains et l'UDI n'obtenaient pas la majorité absolue aux législatives.
- A quelques jours de l'investiture d'Emmanuel Macron, les syndicats ont commencé à multiplier les mises en garde face à des réformes qui risquent, selon eux, de raviver la crise sociale née de la loi travail.
- Marion Maréchal-Le Pen va annoncer mercredi dans la presse quotidienne régionale qu'elle quitte son mandat de cheffe de l'opposition au Conseil régional de Paca et qu'elle n'est pas candidate à un nouveau mandat de députée du Vaucluse, ont indiqué mardi des sources concordantes à l'AFP.
- Face aux risques d'éclatement entre les lignes incarnées par Manuel Valls et Benoît Hamon, le PS a tenté mardi de resserrer ses rangs en adoptant une stratégie et un programme en vue des législatives, qui s'annoncent meurtrières pour lui.
- Législatives: La France insoumise annonce qu'il n'y aura pas d'accord avec le PCF

Lundi 08 mai
- Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a appelé lundi Emmanuel Macron à réduire la dépense publique en France une fois au pouvoir, jugeant que son niveau actuel n'était pas tenable à terme.
- Plusieurs milliers de personnes ont manifesté lundi après-midi à Paris à l'appel du collectif "Front social", pour marquer leur mobilisation dès le lendemain de l'élection d'Emmanuel Macron, a constaté une journaliste de l'AFP.
- Le Planning familial s'est dit "vigilant et mobilisé" lundi, estimant que la promesse de campagne d'Emmanuel Macron de faire de l'égalité femmes hommes la "grande cause nationale de son quinquennat" devait se traduire par un ministère de plein exercice.
- "On a frôlé l'abîme", confie Macha Makeïeff tandis que Jean-Michel Ribes se dit "plein d'espoir". Ces deux directeurs de théâtre et d'autres personnalités de la culture ont exprimé lundi leur soulagement au lendemain de la défaite de Marine Le Pen et de la victoire d'Emmanuel Macron.
- François de Rugy, soutien écologiste d'Emmanuel Macron, a indiqué lundi qu'une décision serait prise "avant la fin de l'année" sur le projet controversé d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).

Pour recevoir ce bulletin d'information écrivez à :
NanterreReseau-subscribe@yahoogroupes.fr