samedi 8 avril 2017

A 19% d'intentions de vote, Jean-Luc Mélenchon gagne 4 points en une semaine

Le programme de la France insoumise et de son candidat Jean-Luc Mélenchon
https://laec.fr/
         

Jean-Luc Mélenchon, en forte hausse, et François Fillon sont désormais au coude-à-coude, avec 19% d'intentions de vote au 1er tour de l'élection présidentielle, et réduisent l'écart avec Emmanuel Macron et Marine Le Pen, tous les deux en baisse, selon un sondage BVA Salesforce diffusé samedi.
Avec 19% d'intentions de vote, le candidat de La France insoumise gagne 4 points en une semaine et rejoint celui de la droite (19%), qui ne parvient pas à se relancer.
Emmanuel Macron (23%, -2) voit quant à lui son avance s'effriter et se retrouve à égalité avec Marine Le Pen (23%, -1), selon cette enquête pour Orange et La Presse régionale. L'écart entre le duo de tête et ses poursuivants n'est plus que de quatre points à deux semaines du 1er tour.
Le candidat de La France insoumise prend principalement des voix au socialiste Benoît Hamon qui passe sous la barre des 10%, avec à 8,5% (-3) d'intentions de vote.
Près de quatre personnes prévoyant de voter au 1er tour sur dix (38%) n'expriment pas d'intentions de vote ou peuvent encore changer d'avis.
Enquête réalisée en ligne du 5 au 7 avril auprès de 1.421 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.



Le 7 avril 2017, Jean-Luc Mélenchon était l'invité du 20h de France 2. Il a condamné l'attaque chimique en Syrie qui a fait plusieurs dizaines de morts et a appelé à punir les coupables tout en trouvant une issue diplomatique au conflit sous l'égide de l'ONU. Jean-Luc Mélenchon a expliqué qu'il était pour que la France sorte de l'OTAN afin de retrouver son indépendance et de ne pas être entraînée dans les mécanismes de guerre des alliances militaires. Sur le plan national, il a réaffirmé qu'il abolirait la loi El Khomri et qu'il convoquerait l'Assemblée constituante chargée d'en finir avec la monarchie présidentielle en rédigeant la Constitution d'une 6e République. Jean-Luc Mélenchon a, enfin, abordé les questions de culture et a affirmé que le jeu vidéo était « la grande création culturelle de notre temps ».