samedi 11 mars 2017

Présidentielle: Jean-Luc Mélenchon annonce avoir les 500 parrainages nécessaires

Jean-Luc Mélenchon en déplacement le 11 mars 2017 à Rome (Afp)

Jean-Luc Mélenchon a annoncé samedi à Rome disposer des 500 parrainages nécessaires pour se présenter à la présidentielle, moins d'une semaine avant la clôture de la procédure par le Conseil constitutionnel.
M. Mélenchon, qui a reproché ces derniers jours au parti communiste, son allié, d'attendre le dernier moment pour le parrainer, a expliqué devant la presse que le "principal contingent" d'élus lui ayant permis d'avoir ses signatures était constitué de "maires sans étiquette", les élus communistes n'arrivant qu'en troisième position.
"J'ai l'information d'avoir mes 500 signatures", a annoncé M. Mélenchon, trois jours avant le nouveau pointage du Conseil constitutionnel.
En marge de sa participation au 5e "sommet du plan B" organisé à Rome, censé déterminer les conditions de construction d'une nouvelle Europe, hors des traités existants, M. Mélenchon s'est dit "très heureux" alors que les spéculations allaient bon train sur son retard pris par rapport aux autres candidats.
Vendredi le Conseil constitutionnel, qui publie deux fois par semaine le nombre de suffrages validés pour chacun des candidats à la présidentielle, avait indiqué que Jean-Luc Mélenchon avait atteint seulement 432 parrainages.
C'est la première fois que le Conseil constitutionnel publie l'intégralité des parrainages pour cette consultation.
Selon M. Mélenchon, les élus communistes qui lui ont accordé leur signature l'ont fait "sans consigne particulière autre que celle de leur conscience".
Dimanche dernier, le candidat de La France insoumise avait assuré que la direction du PCF avait donné instruction à ses élus d'"envoyer le plus tard possible" leurs formulaires de parrainages.