jeudi 23 février 2017

Une nouvelle centrale à béton ? La Ville de Nanterre dit non !

(Photo illustration)

La Ville de Nanterre a été saisie par une société privée pour accueillir une installation de production de béton prêt à l’emploi au 217, avenue Jules Quentin, sur une parcelle appartenant au Port autonome de Paris.
Cette centrale à béton est prévue pour approvisionner différents sites du chantier EOLE pour une durée de 48 mois.
Cette activité étant soumise à la réglementation des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE), une consultation du public a été ouverte jusqu’au 20 février dernier et le conseil municipal est appelé à donner son avis.
Les nuisances générées par cette activité seraient importantes et impacteraient fortement le secteur concerné, avec notamment un trafic quotidien moyen de 46 camions par jour dans les heures ouvrées, soit une fréquence de passage d’un camion toutes les 12 minutes, et l’émission de poussière inhérentes à l’activité de production de béton.
Par ailleurs, la Ville de Nanterre accueille déjà sur son territoire trois centrales à béton qui auraient pu être mises à contribution sans qu’il soit nécessaire d’en implanter une nouvelle.
Pour toutes ces raisons, le maire de Nanterre proposera au Conseil municipal du 28 février prochain d’émettre un avis défavorable à cette demande.

(23-02-2017 - Ville de Nanterre)

Pour recevoir ce bulletin d'information écrivez à : NanterreReseau-subscribe@yahoogroupes.fr